Pot de jardin : quelle matière choisir ?

La matière des pots de fleurs influe grandement sur leur développement et leur santé. Ainsi, il convient donc de bien les choisir. Voici un petit guide qui pourrait être d’une grande aide pour les amateurs jardiniers.

Les pots en terre cuite : très esthétique

Les premiers pots de fleurs étaient en terre cuite. Ils revêtent de nombreux avantages. Effectivement, les pots en terre cuite sont très esthétiques grâce à leur ton naturel. De plus, la perméabilité de la terre cuite assure aux plantes une bonne santé. Par contre, les pots en terre cuite sont fragiles et lourds. Avec les arrosages et l’effet du soleil, la terre cuite se casse facilement.

Les pots en plastique : très économique

Les pots en plastique sont très pratiques en jardinage. En effet, ils sont légers, résistants, faciles à nettoyer et peu couteux. Par contre, ils sont peu esthétiques. De plus, avec leur couleur, les pots en plastique ont du mal à se fondre dans le décor naturel du jardin. D’autant plus qu’avec le temps, ils perdent de leur couleur surtout s’ils sont exposés au soleil.

Les jardinières d’extérieur en béton : très solide

Dans les jardins, il est fréquent de voir des pots de fleurs en béton. Grâce à la nature de la matière, ces types de pots sont très résistants et stables. Même s’il y a des vents violents, les pots en béton ne basculent pas. De plus, ils résistent parfaitement à tout type d’environnement et climat. Ainsi, les pots en béton conviennent idéalement aux arbustes et aux plantes vivaces. Le seul hic avec les pots en béton c’est qu’ils se décolorent sur le long terme.

Les bacs en bois : très résistants

On retrouve aussi des bacs en bois. Comme le pot en béton, ils sont généralement utilisés pour la plantation d’arbustes. Les bacs en bois sont solides et résistent particulièrement au gel. De plus, ils s’accordent parfaitement au cadre. Le bois agit aussi positivement sur les plantes. En effet, il protège les racines des plantes malgré les variations de température. Le principal ennemi du bois est l’eau. En effet, en contact direct avec la terre humide, les bacs en bois pourrissent avec le temps. Pour l’éviter, on peut traiter le bois avec de la lasure imperméable. Placer un film imputrescible dans le bac avant de verser la terre reste aussi une solution efficace pour éviter la putréfaction du bois.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *