Quel isolant pour sa toiture ?

La toiture, ce n’est pas seulement la tuile, l’ardoise ou autre matériau que l’on voit de l’extérieur, il y a également les éléments qui ne sont pas apparents. Parmi ceux-ci, il y a notamment l’isolation, une attention particulière devant y être portée. En effet, il faut savoir qu’une bonne isolation de la toiture peut permettre une économie d’énergie pouvant aller jusqu’à plus de 30%, outre bien évidement le fait d’avoir bien chaud en hiver et de ne pas « mourir de chaleur » en été. Pour bien faire le choix, il faut choisir son isolant en fonction du type de toiture.

Les isolants convenant à une toiture en pente

Parmi les isolants les plus couramment utilisés pour une toiture en pente, il y a ceux se présentant sous forme de rouleaux et de panneaux. Pour les isolants vendus en rouleaux, on peut citer, à titre d’exemple, la laine de mouton et la laine de verre. Concernant les isolants disponibles en panneaux, on note, entre autres, les panneaux de polystyrène, la laine de roche, ou encore les fibres de bois.
Sinon, les isolants sous forme de mousse (comme celles en polyuréthane) et sous forme de pâte (comme l’ouate de cellulose) peuvent également convenir pour une toiture en pente.

Les isolants adaptés à une toiture en terrasse

Pour une toiture en terrasse ou plate, il y a notamment les isolants dits « expansés ». Il y a alors la perlite expansée, le polystyrène expansé, mais aussi l’argile expansée. Sinon, il y a également les isolants fabriqués avec de la laine minérale, telle que la laine de verre et la laine de roche, et ceux en mousse (idéalement rigide), comme le polyuréthane.
A noter : pour l’isolation d’une toiture plate, il vaut mieux opter pour le procédé dit « par extérieur ». En effet, pour ce type de toiture, une isolation « par l’intérieur » laisse échapper beaucoup plus de chaleur en saison froide.

No Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *